Conseils, astuces et bons plans !

Trouver votre salle de réception de mariage : pour en finir avec le casse-tête !

De façon générale, le mariage a lei là où la jeune femme est née. Mais depuis quelques décennies, les couples se détachent petit à petit de cette tradition préférant opter pour un lieu qui leur plait à tous les deux, qui répond à leurs attentes communes, même si ce n’est pas dans le charmant village de 200 âmes de Dulcinée !

De ce fait, la première des choses à mettre à plat avec vos familles respectives est cette réalité : vous vous mariez à Pétaouchnock-les-Bains n’en déplaise à Tatie Arlette ! Une fois la localité définie, prévenez rapidement vos convives afin de voir l’organisation des transports et du couchage le soir de la noce. Bien évidemment le but n’est pas de faire un marathon sur 48 heures, aussi bien pour vous que pour vos invités, donc essayez autant que possible de limiter à une distance honorable les différents endroits obligés : mairie, église si besoin, puis, salle de réception. Il ne s’agit pas de perdre la moitié de vos amis en route entre l’hôtel de ville et le petit bled où vous avez dégoté une salle pour votre fête de mariage, à tomber par terre !

La salle de réception parfaite c’est quoi ?

D’abord il vous faut connaître le nombre de convives car la priorité sera de trouver la salle de bonne taille. Ni trop petite vous seriez trop les uns sur les autres, ni trop grande, espace perdu, donnant possibilité de groupes parallèles et d’une ambiance moins festive. Pour ne pas vous tromper, on compte en moyenne 10% en moins sur le nombre de personnes invitées. Pour calculer l’espace idéal, on dit qu’un mètre carré correspond à une personne, dans le cas d’un repas à table. Il faut compter un peu plus si vous anticipez la partie « dancing », car bien souvent, les prestataires de location de salle de réception, ne font pas de distinguo. Donc une salle de 100 mètres carrés, sera à leurs yeux, pour 100 personnes assises et pour la piste de danse. Ce qui peut être fort peu si vous avez parmi vos invités de joyeux drilles fêtards et remuants ! Et bien sûr, il faut compter l’espace que prendrait un éventuel buffet (ou une table dédiée à la pièce montée au moment du dessert), ainsi que l’endroit suffisamment pratique et proche de sources d’énergie, pour le DJ ou les musiciens.

Privilégier un espace unique

Comme conseil simple nous vous proposons de privilégier un espace unique, qui là encore évite les « mises à l’écart » voulues ou non de certaines personnes invitées. L’ambiance « prend » plus vite, et le fait que le repas ne soit pas séparé physiquement de la piste de danse ou de la scène où vos amis vont vous faire des private jokes, permet une belle cohésion des gens et un esprit festif réussi ! Bien entendu, si votre choix se pose sur un lieu de réception de mariage en petites pièces intimistes, cela peut tout à fait convenir : l’avantage est une pièce (ou plusieurs) pour isoler les plus jeunes, qui ne feront pas la fête ou pas longtemps ! Si vous payez une personne pour surveiller et amuser les enfants, qu’ils soient un peu à l’écart peut-être une solution réaliste ! De même pour les plus anciens, qui par exemple bénéficieraient d’un repas « posé », alors que la thématique pour le reste des convives est un buffet à la bonne franquette, quelques tables mais pas de sièges pour tout le monde (souvent dans le cas d’un lieu plaisant, votre coup de cœur, mais plutôt petit en dimension). A vous de peser le pour et le contre de chaque lieu en fonction de comment vous voyez votre soirée de mariage !

Une salle en accord avec la thématique

Le plus crucial selon nous est de choisir votre salle de réception en accord avec la thématique ou l’esprit que vous allez donner à votre mariage. Si vous êtes branché sur un repas champêtre, et que vous optez pour une salle des fêtes tout béton, fenêtres modernes et sol en bitume… ce sera plus compliqué de garder cette envie nature, simple et végétale… Sans parler d’un château, qui sera adapté si votre union se veut chic et standing, mais des beaux corps de ferme réhabilités en tables d’hôtes ou gites peuvent parfois avoir « location » dans leurs prestations. A vous de bien cerner ce que vous allez mettre en œuvre tant pour l’ambiance que pour le style, le repas et les animations. Vous pouvez être très citadin et choisir une salle de la vie nocturne, mais si votre thème est aérien, basé sur le voyage… un restaurant type cuisine du monde, avec décor déjà installé dans la lignée de catalogue de tour opérateur… on s’y voit plus quand même !

Réserver votre salle de mariage pour 2 jours

Pensez également avant la résa définitive de voir si le lieu est disponible le lendemain, s’il accepte que vous fassiez la fête très tard (ou très tôt). Sur Paris ou les grandes villes, la loi veut que 2 heures du matin soit la fin des bruits et musiques… Enfin, si votre choix s’arrête sur un grand champ loué par un propriétaire terrien (vigneron souvent) réfléchissez à une solution de repli en cas de pluie intempestive… Voyez avec le propriétaire s’il autorise l’accès à un lieu clos et du coup si celui-ci peut être utilisé comme arrière cuisine, comme dortoir pour les enfants etc. Il faut penser à tout ! De même pour les personnes venant de loin, la salle de location possède-t-elle des pièces attenantes pour faire « camping » ? Est-ce dans le contrat ? Y a-t-il des hôtels ou camping (si vous vous mariez en été) à proximité ?

Faîtes une liste des salles de mariage dispo

Dressez votre liste de lieux choisis. Organisez vous dans les visites, en classant du plus sûr dans votre choix au moins sûr. Si le coup de cœur est rapide, vous vous éviterez des allers et venues inutiles ! Les adresses, vous pouvez les avoir par le bouche à oreille, dans les mairies et les offices de tourisme, et sur internet bien sûr. Il va s’en dire que le choix est d’abord orienté par le budget… Si le château Machin-Chose vous botte à fond mais que le loyer est 3 fois plus élevé que votre budget… ne vous faites pas souffrir bêtement !! Viennent alors les rendez-vous avec les propriétaires, à faire à deux pour se donner une idée globale immédiate (« Ah non… c’est hors de question, il fait froid, c’est mal éclairé… » !). Si votre « hôte » vous autorise prenez des photos car tout le monde n’a pas de brochure à disposition. Ainsi vous pouvez bien prendre le temps à tête reposée, de revoir chaque lieu. Si vous jetez votre dévolu en direct sur un endroit, mettez une option, car selon la période de votre mariage, vous ne serez pas les seuls à prospecter une salle de réception !

Voilà… maintenant, bon courage et si votre région est très peuplée, ou si vous êtes parisien, commencez ces démarches facilement 12 mois avant la date… Pour les autres à partir de 6 mois avant, vous êtes dans les temps !