Conseils, astuces et bons plans !

Le faire-part de mariage

La décision est prise, la date du mariage est fixée, la salle de réception est retenue… il est temps pour les tourtereaux d’annoncer leur mariage en envoyant à chacun un faire-part. Si celui-ci est codifié par la tradition, rien empêche d’être original !

Annoncer son mariage c’est officialiser auprès de tous son intention de convoler. Le faire-part est l’outil traditionnel pour annoncer ses noces. Celui-ci n’est par à proprement une invitation mais plutôt l’envoi d’une information officielle : tel jour, mademoiselle X et monsieur Y vont s’unir pour la vie. Le faire-part du fait de son aspect principalement informatif est envoyé très largement à tous les membres de la famille et aux amis bien sûr, mais aussi aux relations de travail et de loisirs. Cet envoi massif ne veut pas dire que tous les réceptionnaires du faire-part sont invités au repas de noces… La tradition veut que le mariage soit annoncé par les grands parents et parents des fiancés et non par les fiancés eux-mêmes.

Faire-part et invitation

Le faire-part est envoyé en général 3 mois avant la cérémonie, voire plus si la date choisie tombe pendant un long week-end ou pendant les vacances estivales. Si théoriquement sa présentation est libre, par convention le faire-part est codifié selon des règles traditionnelles. Ainsi, la famille du fiancé annonce généralement à droite, tandis que celle de la fiancée annonce à gauche. Grands parents maternels apparaissent en premier lieu, suivis par les grands parents paternels et les parents. Généralement, ce sont les adresses des parents qui sont mentionnées en bas du faire-part. Les noms des fiancés sont placés au milieu bien en évidence. Les modalités de la cérémonie sont ajoutées sans importance à suivre des noms ou en bas du faire-part (lieu, date, heure). Au faire-part s’ajoutent ensuite des cartons spécifiques que l’on glisse dans l’enveloppe. Ces cartons d’invitation peuvent convier le destinataire à partager le vin d’honneur uniquement, le vin d’honneur et le bal, ou encore l’ensemble des festivités (vin d’honneur, repas de noces, bal). Dans tous les cas, aucune indication sur le lieu où à été déposée la liste de mariage ne doit paraître sur le faire-part. Il sera toujours temps pour les invités de se le faire préciser lorsqu’ils donneront réponse à l’invitation.

Une présentation personnalisée

Si le poids des conventions semble assez strict, le faire-part peut allègrement s’en écarter en jouant sur un registre original. Les imprimeurs traditionnels et les sociétés spécialisées sur internet proposent de nombreux modèles de faire-part personnalisables et originaux. Les faire-part peuvent aussi être réalisés à la maison avec une bonne imprimante et quelques idées de décoration. Quelle que soit l’option retenue, le faire-part pour annoncer son mariage est décliné graphiquement selon le thème choisi pour le mariage (campagnard, maritime, etc). Par respect pour les invités, les enveloppes sont rédigées à la main individuellement et non en utilisant des étiquettes informatiques. Tous les faire-part sont envoyés en une seule fois pour mieux gérer les retours et éviter les oublis. Les timbres sont choisis si possible en accord avec le thème. Depuis peu, ils peuvent aussi être personnalisés d’une photo ou d’un dessin.