Conseils, astuces et bons plans !

Le wedding blues ou blues de la mariée

Connaissez-vous le wedding blues ? La période juste après le mariage peut s’avérer compliquée à vivre pour certains couples. Cette difficulté touche le plus souvent la mariée.

Qu’est-ce que le wedding blues ?

Le plus souvent, le wedding blues prend la forme d’une dépression, qui provient de la rupture ressentie dans la vie de la personne.

La mariée, souvent la plus investie dans la préparation du mariage, depuis un long moment, passe une étape, et ce calme après la tempête peut être très mal vécu.

Couple heureux

Il est évidemment plus valorisant d’avoir un beau projet à réaliser et d’être dans une belle dynamique (= avant le mariage) que d’évoquer un moment passé, et d’autant plus si ce moment a été extraordinaire.

De plus on a été très entourée pendant les préparatifs et le mariage, et désormais la vie normale reprend son cours.

Comment éviter le wedding blues ?

Le wedding blues, c’est avant tout la fin d’un « rêve », d’une période où l’on a de nombreuses attentions, où l’on est entouré(e), valorisé(e). Voici nos pistes pour éviter ce problème, qui peut nécessiter de consulter un psy, si besoin est.

– La célébration du mariage doit vous apparaître comme le début d’une nouvelle vie, et en aucun cas comme la fin de votre rêve ! En investissant moins la période de préparation, votre parcours sera plus linéaire et la chute moins rude. Sachez relativiser, partager et déléguer.

Se soutenir dans le couple

Partagez le plus possible la préparation avec votre futur mari (et vos amis), et faites-lui confiance ! Ainsi vous affronterez un éventuel wedding blues ensemble. Un beau combat à mener à deux.

– Idem, partagez vos doutes et vos questions, qui sont la base du wedding blues. Après la fête, vient le temps des questions : notre mariage va-t-il tenir, etc… Il est normal de douter, parlez-en ensemble !

– Gardez une dynamique de couple « normal » : séduisez-vous, soignez votre libido, votre complicité, sortez, faites des projets, donnez-vous chacun suffisamment d’air : des temps ensemble et d’autres chacun pour soi, dans la confiance.

 Couple complice

Dé-stressez ! Dans ce genre de problème, vous êtes votre pire ennemie et en vous détendant, les choses se lisseront déjà d’elles-mêmes !

Sachez repérer le blues de la mariée grâce aux signes décrits ci-dessus. Ce problème peut intervenir au moment du mariage, peu après ou bien des mois après. Connaître son ennemi, c’est déjà le maîtriser un peu.