Conseils, astuces et bons plans !

A la découverte du mariage juif

Nous vous proposons aujourd’hui un aperçu et une explication (très résumée) du mariage juif.

Le mariage juif est accompagné d’un grand nombre de rites et de coutumes. Dans la tradition hébraïque, le mariage est l’union d’un homme et d’une femme, au sein d’un peuple : le peuple juif. Le marié est nommé Hatan, et la mariée Kala (source : Lamed.fr).

Préparation du mariage

Dans certains courants de la religion juive, les futurs époux jeûnent depuis l’aube jusqu’à la fin de la cérémonie. Ils ne se sont pas vus pendant la semaine précédant le mariage proprement dit. Ils reçoivent séparément leurs invités, avant le mariage, il s’agit d’une tradition nommée Kabalat Panim.

Chacun, dans la pièce où il reçoit, est assis sur un trône. Plus tard, le marié est amené dans la salle de la mariée et la recouvre d’un voile pour évoquer l’importance de la vie spirituelle sur le côté matériel et physique.

Célébration proprement dite

La cérémonie du mariage est célébrée sous la ‘Houpa (le dais), symbole du foyer que le couple doit construire et partager. Il est ouvert de toute part, de la même façon que l’était la tente d’Abraham et de Sarah, afin de pouvoir offrir l’hospitalité aux amis et aux membres de la famille sans aucune restriction. La bague se passe à l’index.

La ‘Houpa a lieu, traditionnellement, à l’extérieur. Le ‘Hatan et la Kala ne portent aucun bijou sous la ‘Houpa car ils se lient l’un à l’autre en tant que personnes et non pas en fonction de ce que chacun possède. 

Le ‘Hatan suivi de la Kala sont habituellement accompagnés jusqu’à la ‘Houpa par leur parents respectifs.

Deux coupes de vin sont utilisées pendant la cérémonie. Le premier verre est destiné à la bénédiction prononcée pendant les Kidouchin (fiançailles). Le couple boit alors dans la coupe.

Le marié a l’obligation, principalement, de nourrir, protéger et de vêtir son épouse et d’être à l’écoute de ses besoins affectifs. Le document est signé par deux témoins et a le statut d’un accord légal.

Le ‘Hatan casse avec le pied un verre posé sur le sol. Ce geste rappelle qu’aucune joie, fut-elle la plus grande, ne peut être parfaite depuis la destruction du Temple de Jérusalem et de la sorte, le jeune couple s’identifie avec le destin spirituel et national du peuple juif.

Beaucoup de fête et de danses

Les invités se réunissent pour la réception, accompagnée de musique et de danses. Certains invités, pour ajouter encore à la joie, font des tours de jonglerie ou d’acrobatie. 

Pendant les sept jours qui suivent le mariage, les amis et la famille ont la coutume de donner un repas de fête en l’honneur du Hatan et de la Kala.

A bientôt pour d’autres articles sur le mariage dans les différentes religions !

2 Discussions on
“A la découverte du mariage juif”
  • Bonjour,
    Merci pour vos articles qui sont très intéressants pour un photographe mariage comme moi, ce qui me permet de mieux connaître les différentes traditions religieuses pour les mariages.
    Roger

    • Merci pour ce commentaire. Chers visiteurs, allez donc voir le site de Roger, de très belles photos !